Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

The Spectacular Now, critique

0

Pourquoi grandir alors que le monde des adultes est maussade, parsemé de déceptions et de chagrins ? C’est ce que se demande Sutter (Miles Teller), un adolescent de 18 ans qui préfère passer la moitié de son temps à faire la fête et à boire qu’à étudier à la faculté comme ses petits camarades de classe. A peine séparé de sa copine, Sutter, déprimé, ne va pas tarder à rencontrer une timide demoiselle, Aimée (Shailene Woodley). Sans le savoir, cette nouvelle rencontre va bouleverser son existence…

Nouveau portrait générationnel, The Spectacular Now naît de la collaboration de James Ponsoldt, Scott Neustadter et Michael H. Weber, les deux scénaristes de (500) jours ensemble. Le cinéaste s’entoure de comédiens aussi attachants que maladroits, comme l’avait pu l’être Joseph Gordon Levitt dans le précédent long-métrage, pour réaliser un film intimiste, vrai, sensible et touchant. Miles Teller qui joue le rôle de Shutter, parvient ainsi à susciter une certaine empathie pour son personnage.

Débordant de belles idées, James Ponsoldt privilégie de nombreux plans-séquences lorsqu’il filme avec pudeur les moments importants du couple idyllique, notamment le premier baiser, la déclaration, leur première fois ou encore les moments à deux.

Avec l’aide du compositeur de (500) jours ensemble, Rob Simonsen, le cinéaste incruste intelligemment dans l’histoire de Sutter et d’Aimée de magnifiques séquences musicales afin que le spectateur saisisse toute la mélancolie et la gravité de leur vie, eux qui encaissent, chacun à leur manière, le modèle parental qui fut le leur. L’absence d’un père entraine chez Sutter un sentiment de malêtre et de sérieux problèmes affectifs que ce dernier comble par l’alcool. Le thème de l’addiction n’est presque pas abordé, sauf dans une scène où Shutter retrouve son père (Kyle Chandler) devenu alcoolique et marginal.

Dans The Spectacular Now, ce symbole de la boisson est paradoxal. Shutter et Aimée se détruisent progressivement par son intermédiaire sans jamais en parler ensemble. En parfaite harmonie, ces deux êtres parviennent difficilement à se reconstruire. Quand le premier décide d’affronter sa mère (Brie Larson) comme il ne l’a jamais fait, la seconde doit aller parler à la sienne pour prendre son envol. A la fois anodine et symbolique, leur première rencontre est totalement magique. Sutter est un adolescent drôle et charmeur. Réservée et bienveillante, Aimée lui tend la main pour l’aider à se relever, mais il ne la prend pas. Leur idylle peut alors démarrer.

The Spectacular Now est un film qui parle de l’amour et de la vie en allant droit au cœur. Au travers de ces deux jeunes gens, James Ponsoldt nous montre les périls de l’adolescence, le manque affectif, les aléas de l’existence et ce long chemin pour devenir un adulte responsable. Bref, le cinéaste signe une véritable œuvre touchante qui avait été présentée au festival de Sundance.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *