Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Papa ou maman, critique

0

Florence (Marina Foïs) et Vincent (Laurent Lafitte) ont tout réussi : leurs trois enfants, leur mariage et leurs métiers. Aujourd’hui, ils veulent réussir leur divorce. Et c’est sans oublier leurs promotions qui vont torpiller leur vie de couple. À moins que Martin Bourboulon ne trouve la solution pour les rabibocher, tout en finesse…

Florence et Vincent se séparent en bon terme et sans aucune animosité l’un envers l’autre. Jusqu’à ce qu’ils reçoivent leurs promotions. C’est à cet instant-là que leur vie de couple n’est plus une vie organisée et paisible, mais bordélique que personne n’ose pas imaginer. D’une énergie débordante et d’un naturel déconcertant, Florence et Vincent, passant de parents bienveillants à parents indignes, sont contraints d’utiliser tous les stratèges pour parvenir à leur fin : celle de ne pas avoir la garde de leurs enfants et celle de pimenter leur vie de famille, lors de moments de tension à la fois drôles et douloureux.

Entreprendre une comédie sur un sujet aussi dramatique et réaliste que le divorce d’un couple était assez « casse-gueule », mais Martin Bourboulon a réussi son pari en réunissant à l’affiche un tandem détonnant qui fonctionne à plein régime pour atteindre des sommets tout en nous faisant passer d’agréables instants de vie.

Après avoir réussi à atteindre plus de trois millions d’entrées avec son premier film, Martin Bourboulon s’est associé aux scénaristes du Prénom, Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, pour nous offrir une comédie énergique et mordante, qui nous marquera avec ses répliques cultes bien senties. Hauts en couleur, Marina Foïs et Laurent Lafitte qui la pimente pourraient faire partie d’une autre aventure pleine de quiproquos et de surprises.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...