Critique : Les Frères Pétard, un film d'Hervé Palud - myCinéthèque Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Les Frères Pétard, critique

0

Lorsque Hervé Palud (Un Indien dans la ville) décide de fourrer son nez dans le monde marginal de la drogue pour en faire une comédie sans prétention, il ne peut que nous faire rire avec son duo de choc. En deux temps et trois mouvements, deux de ses amis vont devenir dealers avec les doigts dans les poches et les mains dans le nez. Enfin…

Les Frères Pétard raconte l’histoire de Momo (Jacques Villeret) qui préfère combiner seul plutôt que de travailler avec Manu (Gérard Lanvin), son ami bien plus excentrique et extraverti que lui. Un jour, il se retrouve dans une galère sans fin et Manu lui prête main-forte. De nouveau réunis, ils sont contraints de jouer des apprentis trafiquants pour surmonter l’obstacle, lors d’une aventure pleine de surprises. Et, c’est sans compter sur des enquêteurs et des truands allumés qui les traquent sans relâche.

Pour ces deux copains d’une énergie inventive et maladroite, de ce rodéo parisien naît un véritable parcours initiatique qui bouscule leurs vies et leur aventure résonne d’une étrange actualité : celle des loubards toujours présents dans nos quartiers. Le duo de choc les réinterprète. Avec un sens de l’humour ravageur qui vibre au rythme du « hip-hop ». Complices, ils héritent de personnages, l’un en fanfaron caustique et l’autre en fainéant gaffeur, qui leur siéent à merveille. Autour d’eux gravitent Dominique Lavanant, Josiane Balasko, Michel Galabru, Philippe Khorsand et Valérie Mairesse plongés dans un périple haut en couleur, où s’entrecroisent vanne, verbe et verlan.

Portée par Gérard Lanvin et Jacques Villeret, au top de leur forme, cette comédie, quelque peu dissonante, possède une tonalité assez détonante lorsque les personnages s’entrechoquent.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...