Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

La Désintégration, critique

Guillaume Blet 0

Sept ans après La Trahison, où il était revenu sur la guerre d’Algérie aux visages doubles, Philippe Faucon s’attaque au thème de la religion islamique pour l’analyser et dépeindre une réalité sociale effrayante : celle où des jeunes, issus de quartiers défavorisés, tombent dans le radicalisme au sein d’une démocratie dont la politique nationale « d’intégration » semble vouée à l’échec…

Une cité dans l’agglomération lilloise et trois jeunes âgés d’une vingtaine d’années, Ali, Nasser et Hamza font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu’eux. Aux yeux d’Ali et ses amis, Djamel apparaît comme un aîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucun des trois ne pense plus désormais faire partie.

Ici est raconté l’histoire de trois jeunes hommes qui se sentent rejetés de la société et qui, sous l’influence d’un habile manipulateur, deviennent de parfaits et dangereux intégristes. Pour cela, ce dernier emploie les techniques de l’embrigadement sectaire pour instrumentaliser ces proies, faciles et fragiles, leur faire croire à de préceptes religieux insensés et les éloigner de leurs familles et de leurs amis, sans qu’ils puissent rien faire. Jusqu’à changer leur destin et les mener à leur désintégration la plus totale, au point de les transformer en « Djihad ».

Philippe Faucon réalise un film, intelligent et intéressant, qui soulève plusieurs aspects de la question. Il présente alternativement deux types de religion islamique : la première fait preuve de respect et porte des valeurs humaines vraies : partage, respect, tolérance et une seconde qui peut mener aux pires extrémités. Et, en toile de fond, il nous montre comment le racisme latent de notre société peut contribuer à ce genre de pratique aberrantes. Un film choc.

NDR : La Désintégration – Diffusé le 18 janvier 2013 – Canal Plus Cinéma.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...

Défiler vers le haut