Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Kill The Gringo, critique

0

Si Kill The Gringo n’est pas le meilleur film de Mel Gibson, il apparait comme un policier distrayant et simple, tirant sa force par ses dialogues-chocs cocasses et par son acteur toujours aussi irrévérencieux et futé qu’avant…

Arrêté puis incarcéré dans une prison mexicaine pour trafic de drogue, un homme apprend à survivre dans ce milieu hostile avec l’aide d’un enfant de neuf ans. Adrian Grunberg, réalisateur de Kill The Gringo, dépeint avec humour l’arrivée dans une nouvelle prison mexicaine de cet individu, un gangster américain, qui va devoir survivre pour s’en sortir indemne. Le cinéaste fait de son récit une intrigue policière classique et prévisible, mais néanmoins divertissante.

Mel Gibson, adepte du cinéma d’action, prouve qu’il n’a rien perdu de son dynamisme d’antan. Il incarne un personnage à mi-chemin entre celui qu’il avait endossé dans L’Arme fatale, Payback et celui de truand sympathique. Bref, il endosse le rôle de ce dénommé Grunberg et s’amuse beaucoup dans cette « série B » qui lui sied à merveille.

Malgré un faible budget et un scénario facile, Kill The Gringo comporte une bonne quantité de scènes d’action cocasses et fait la part belle à un Mel Gibson sarcastique et virevoltant. Un film sans prétention et divertissant.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...