Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Jack Reacher, critique

0

Un homme armé fait retentir six coups de feu et cinq personnes sont tuées. Lors de son interrogatoire par les forces de l’ordre, cet homme que toutes les preuves accusent, réclame un dénommé Jack Reacher dont le personnage est tiré d’un des nombreux ouvrages de Lee Child, Folie furieuse. Commence alors une course contre la montre pour découvrir qui se cache derrière le mystérieux personnage de Jack Reacher…

Ancien militaire, décoré à plusieurs reprises pour états de service exceptionnels, notamment en Irak, Jack Reacher (Tom Cruise) ne refait surface que pour jouer les justiciers des temps modernes. Cet antihéros surprenant n’est pas sans rappeler le personnage de Ryan Gosling dans Drive, affrontant cinq adversaires et devenant même pilote remarquable lors d’une virée nocturne. Atteint d’hypermnésie, Jack Reacher fait oublier les muscles de Tom Cruise dans Mission : Impossible et ne cesse de séduire, par son intelligence et son pouvoir d’investigation et de déduction.

Face à Tom Cruise, on retrouve l’actrice Rosamund Pike en avocate inflexible à la poursuite d’une vérité impénétrable qui la lie à Jack Reacher, son père procureur (Richard Jenkins), obstiné et tordu, ainsi qu’un policier à la morale douteuse (David Oyelowo).

Au cœur d’une mission particulière dont il connait les codes par cœur, Tom Cruise est parfait dans le rôle de Jack Reacher. Il est au top de sa forme et de sa maturité, un brin malicieux en justicier retors. Un Jack Reacher saisissant.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...