Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Equalizer, critique

0

Après Training Day, Antoine Fuqua et Denzel Washington se retrouvent au sein d’un thriller d’action audacieux et élégant qui raconte l’histoire d’un homme mystérieux, dont la vie tranquille se transforme soudain en une aventure déchirante, faite d’armes à feu et de sensations fortes…

À l’image de Bryan Mills, ancien membre des forces spéciales américaines, Robert McCall (Denzel Washington) est un solitaire à la vie bien réglée. Jusqu’à ce qu’il rencontre Teri (Chloë Grace Moretz), une prostituée au visage tuméfié. Lorsqu’il s’aperçoit qu’elle est la coupe d’un dangereux mafieux russe, il s’empresse de reprendre du service pour la venger de la meilleure des manières qui soit. Enfin…

Dans le rôle de McCall, défenseur de la veuve et de l’orphelin, Denzel Washington est charismatique et exemplaire. Son personnage au passé sombre dégage une certaine profondeur lorsqu’il renoue avec ses compétences particulières pour traquer sans relâche un mafieux russe. Face à lui, le déroutant Marton Csokas excelle dans le rôle de psychopathe calme et pervers qui donne la chair de poule. Entre McCall et son adversaire, les tensions sont houleuses et leurs confrontations s’enchaînent à une vitesse folle qu’elles nous offrent de l’action à l’état pur, même s’il y a des facilités scénaristiques, comme la relation entre de gentils Américains et de méchants Russes. Cette relation tendue n’est pas sans rappeler la guerre froide, faisant une nouvelle fois la part belle au patriotisme américain. Et c’est sans oublier la présence d’une jeune fille dont on ne connait presque rien, qui apporte au récit un peu de douceur.

Après ces réserves, Antoine Fuqua parvient à nous conter une histoire haletante de manière progressive, créant un suspense permanent et dépeignant en détail les personnages : le philosophe taciturne Robert McCall prend soin de ses contemporains et Teri, aussi enjouée que triste, compose des maquettes de musique pendant que le mafieux les affronte, lors de confrontations prévisibles, mais efficaces dans son ensemble.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...