Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Daddy Cool, critique

0

Avec Daddy Cool, Maya C. Forbes retrace une époque douloureuse de la vie de son père qui fut diagnostiqué bipolaire dans les années 1960. C’est une période marquante où la jeune femme n’était qu’une enfant et où elle la raconte à travers le regard de sa fille Imogene…

Empreint d’une grande nostalgie, Maya C. Forbes raconte l’histoire de Cam (Mark Ruffalo) dont l’humeur fluctue et la vie avec son épouse (Zoe Saldana) n’est pas simple. Tour à tour provoquant et sincère, Cam préfère passer son temps à photographier ses deux filles plutôt que de s’occuper de lui et de sa maison aux styles « vintages ». C. Forbes en profite ici pour poser un regard attendri et contemplatif sur son enfance. Elle crée une proximité entre la fiction et ce qu’elle a vécu pour montrer à ses trois enfants son combat contre la maladie et son courage pour l’avoir affrontée.

Cette proximité se vérifie dans la manière dont les acteurs interprètent leurs personnages. Ils ne sont pas des héros, mais constituent une famille simple. Au sein de cette tribu, Maya C. Forbes évoque la bipolarité de son père avec justesse et pudeur. La maladie de ce dernier va de pair avec la crise économique et sociale qu’avaient traversée les États-Unis des années 1960. Et, au-delà de la vie de son père, Cam, Forbes filme une ère qu’il l’a marquée. Des conséquences de la révolution de 1968 où l’euphorie collective gouvernait le monde à Cam tombé dans une profonde mélancolie, les autres victimes sont les proches qui en souffrent à l’âge adulte.

Daddy Cool est un film qui parle en toute objectivité de la bipolarité et de la dépression tout en évoquant la difficulté d’éduquer des enfants pour un parent maniaco-dépressif et de vivre. Bien plus qu’un simple portrait d’un homme malade, Maya C. Forbes met en lumière toute la folie d’une société marquée par ses contradictions et ses normes.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *