Appuyer sur "Entrée" pour passer au contenu

Brothers, critique

Guillaume Blet 0

Porté par Jake Gyllenhaal, Natalie Portman et Tobey Maguire, Brothers est un drame bouleversant et profond sur la guerre, les valeurs familiales, et les relations d’avant-guerre et d’après-guerre…

Jim Sheridan raconte l’histoire bouleversante de Tommy (Jake Gyllenhaal) et de sa belle-sœur Grace (Natalie Portman) qui accueillent Sam (Tobey Maguire), de retour d’Afghanistan. Sam est à la fois enthousiaste et tourmenté de revoir ses proches. Son frère s’est substitué à lui pour s’occuper de ses deux enfants et de sa femme pendant son absence. Entre ces cinq personnages, les relations sont complexes et tendues. Sam doute sur la fidélité de Grace et la sincérité de Tommy tout en laissant éclater son mal-être lorsqu’il les voit se rapprocher. Sam, devant ses propres angoisses, se montre menaçant à l’égard de ses proches.

Jim Sheridan évoque ici l’impact psychotraumatique que peut avoir une guerre sur la vie d’un homme : la perte d’un proche, la souffrance de ceux qui restent et de leur difficulté à passer à autre chose, les cauchemars d’un soldat capturé. Le malaise d’un homme face à une femme partagée et un frère esseulé ne suffit pas toujours à retrouver une vie normale. Parce que les traumatismes d’une guerre altèrent les relations et parce qu’il faut du temps à l’homme pour faire le deuil de son passé. Sam préfère s’infliger du mal plutôt que de se réintégrer à un monde (familial) qu’il ne reconnait plus. Sam passe alors d’un homme meurtri à un homme dépressif et violent. C’est ce comportement qui fait basculer son destin au risque de tout perdre. Mais Isabelle, sa fille ainée (Bailee Madison), fait preuve d’une belle maturité en donnant la force nécessaire à sa mère pour affronter un individu qu’elle aime depuis l’âge de 16 ans, lors d’une scène bouleversante et déchirante. Sam ne peut qu’être désemparé, mais réellement désemparé.

La transformation de Sam est matérialisée par des modifications sur son corps. Le sentiment d’une violence désespérée se révèle. Des colères ainsi que des confrontations douloureuses avec sa fille ainée, sa femme et son frère nous montrent à quel point un changement peut être destructeur, mais nécessaire pour provoquer la douleur d’une famille en pleine reconstruction. Sam touche son alliance et Grace l’observe d’un œil larmoyant. Tobey Maguire est déchirant. Natalie Portman est magnifiée dans le rôle d’une femme divisée et forte au sein d’une poignante histoire de famille.

Si vous appréciez ma chronique, ce serait sympa de la partager...

Défiler vers le haut